Distribuer

En 2016, 1 828 tonnes de denrées alimentaires, soit l'équivalent de 5 millions de repas, ont été distribuées à nos 89 partenaires (associations, épiceries sociales, foyers, centres communaux d'action sociale) répartis dans tout le Bas-Rhin. 

 

Plus de la moitié des partenaires (soit 49) sont situés dans l’Eurométropole de Strasbourg. Sur les 42 695 personnes qui ont eu recours à l’aide alimentaire en 2016 dans le département, soit une augmentation de 41% par rapport à 2015, plus de 25 000 bénéficiaires habitent l’Eurométropole strasbourgeoise.

 

37 tonnes de denrées ont, quant à elles, été partagées avec d’autres Banques Alimentaires de l’Est afin de combler certains manques de produits durant l’année.

 

Se présentant à la Banque Alimentaire du Bas-Rhin pour retirer la nourriture nécessaire à leur action humanitaire ou étant directement livrés par les chauffeurs de la BA67, nos 89 partenaires redistribuent tout au long de l'année, 5 jours par semaine, les produits aux personnes démunies dans leurs locaux, lieux d’échange et de convivialité.

 

Certains viennent plusieurs fois par semaine retirer des produits secs mais surtout des produits frais (avec un contrôle sur l’équipement en glacières et sur le maintien de la chaîne du froid ; d'autres, souvent plus éloignés, ne viennent qu'une ou deux fois par mois et ne retirent généralement que des produits secs non périssables.

 

Les produits secs sont préparés à l'avance suivant une commande établie d'un commun accord entre la Banque Alimentaire du Bas-Rhin et l’association. Il s'agit le plus souvent d'une commande type établie par notre système de gestion en fonction de l'état des stocks, de la fréquence de passage, de son mode de distribution (épicerie sociale, service de repas, distribution de paniers, etc),  du nombre de bénéficiaires auxquels elle vient en aide, et de leur typologie (bébés, enfants, adultes, SDF, ...).

 

Les produits frais, pour lesquels nous ne savons pas à l'avance ce dont nous disposerons, sont préparés au dernier moment en fonction des arrivages du jour.

 

Tous ces enlèvements de marchandise sont bien entendu enregistrés, aussi bien pour les produits secs que pour les produits frais afin d'assurer la traçabilité totale.